News

L’invention de la nature

Posted at April 14, 2013 | By : | Categories : Call For Papers,News

L’invention de la nature : À la croisée des savoirs, des disciplines et des imaginaires

Journée d’étude du 25 octobre 2013 – MISHA, Strasbourg

Argumentaire

Date limite de soumission des propositions : 20 juin 2013 ; réponses adressées au 5 juillet.Cette journée d’étude du programme MISHA « La nature à la lettre » vise à questionner les rapports entre savoirs et imaginaires de la nature sous l’angle de leur production, c’est-à-dire des régimes de connaissance et des modes de percolation qui voient l’enjeu « nature » irriguer une pluralité de champs du savoir et leur ordonnancement disciplinaire.

Les sociétés contemporaines sont aujourd’hui confrontées à un problème de révision et de transformation des savoirs, des énoncés et des représentations sociales de la nature, voire même directement à la nécessité de concevoir de nouveaux dispositifs de connaissance de la nature et de production de normes (juridiques, sociales, culturelles…) en matière d’environnement. Dans cette optique, la question des « régimes » de connaissances de la nature propres aux sociétés de l’Europe moderne et contemporaine conduit à interroger une pluralité d’imaginaires, d’écritures et de savoirs, aux relations non moins diverses, aux hiérarchies et aux circulations recomposées, dans un contexte à la fois localisé et globalisé.

Le rapport de connaissance des sociétés modernes et contemporaines à la nature mobilise différents types de savoirs, voire de clivages (disciplinaire/interdisciplinaire ; épistémologique, réflexive, critique / opérationnelle, positive ; cognitive, savante / pratique, experte, professionnelle). Questionner la nature des savoirs et leur construction conduit en particulier, dans ce cadre, à aborder les processus de réorientation, notamment en SHS, des disciplines par et vers la nature, saisie à travers une diversité de déclinaisons aux énoncés et aux signifiants fluctuants. Les imaginaires de la nature, en tant qu’espace idéel de son appréhension, peuvent valoir comme une autre marque des modes de penser et de leurs évolutions – et, par conséquent, des regards portés sur la nature, les récits et les études qui nous sont transmis. La diversité des formes de connaissance de la nature relative à des « foyers » socioculturels et géographiques (imaginaires du Nord, des espaces germaniques, mais également imaginaires extra-européens) peut ainsi être croisée avec celle des approches disciplinaires qui les abordent.

De façon non exhaustive, les communications porteront sur les approches suivantes : écologie profonde, écocritique, écopoétique, écospiritualité, écosophie, sociologie de l’environnement, ethnoécologie, écologie urbaine, etc.

Après avis d’un comité scientifique, les contributions pourront faire l’objet d’une publication dans un Handbook en cours de préparation, ou encore dans un ouvrage collectif lié au programme Misha. Date limite de soumission des propositions : 20 juin 2013 ; réponses adressées au 5 juillet.

Date limite de soumission des propositions : 20 juin 2013 ; réponses adressées au 5 juillet.

Contact : Aurélie Choné : achone@unistra.fr ; Philippe Hamman : phamman@unistra.fr

Download (PDF, 412KB)